Etudes Scientifique 18 results

OGM : de mauvaises surprises et des problèmes….

soja OGMPousses de soja génétiquement modifiées dans les mains d'un paysan roumain. (REUTERS)

Problèmes de contamination: plus de deux cents depuis leurs débuts, rendements sur-estimés, super mauvaises herbes qui se sont multipliées(voir billet précédent),  impact sanitaire catastrophique en Argentine, récoltes d’OGM anéanties en Afrique, plus de 180,000 suicides de petits paysans de coton OGM en Inde et la liste continue…

Après s'être demandé si les OGM étaient l'avenir de l'humanité, on peut se demander si les OGM ont un avenir ?

Contrairement à l’argument de vente mis en avant par Monsanto, les OGM ne permettent pas une augmentation notable des rendements : une étude indépendante nuance donc l’intérêt de ces semences modifiées.  “Libération.fr" nous en dit plus sur les résultats de cette étude importante.

Les gains de rendement des OGM surestimés
...

Belledune: zone sacrifice!

A ne pas manquer sur RDI mercredi le 22 avril 2009

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE AU PRIX DE LA SANTÉ?

UN DRAME ACADIEN DOCUMENTÉ

AUX GRANDS REPORTAGES

Montréal, le lundi 20 avril 2009 – Peut-on compromettre la santé d’une population au nom du développement économique? Peut-on indéfiniment camoufler cette réalité et ces conséquences? Le documentaire Belledune : Zone Sacrifice pose ces questions en faisant un parallèle éclairant avec une zone industrielle similaire en Belgique et en présentant un dossier étoffé sur la pollution industrielle et ces conséquences dans cette région du Nouveau-Brunswick. À l’occasion de la Journée de la Terre, ce documentaire produit par Connections Production pour Radio-Canada/Acadie et RDI sera présenté dans le cadre des Grands Reportages, le mercredi 22 avril à 20 h sur RDI.

La région de Belledune est le site de l’une des plus grandes concentrations d’industries lourdes au Nouveau-Brunswick : des mines, une fonderie de minerai, une centrale thermique au charbon et des usines chimiques. Les plus grands polluants générés par ces entreprises sont des métaux : le plomb, le cadmium et de l’arsenic. Belledune est au cœur d'un débat qui agite plusieurs communautés en Amérique du Nord et dans le monde : quel prix doit-on payer au nom du développement économique? La région a déjà beaucoup donné en ce qui concerne l'environnement et la santé de ses habitants.

...

les bouteilles en plastique sont-elles dangereuses?

 

Je reproduis ici cet article de DD magazine car il fait le tour de la question concernant ce sujet toujours d’actualité. Il est à noter que le Canada a défendu le bisphénol A pour les biberons depuis plusieurs mois déjà.

bisphenol-A-plastique Les denrées alimentaires sont toujours contenues dans des récipients. Dans tous les cas, et particulièrement lorsqu'il s'agit de liquides, on peut se poser la question de l'interaction chimique entre le liquide et le récipient. Pour nous consommateurs, les questions peuvent se résumer ainsi : quelle est la nature du matériau qui est en contact avec le liquide ? Des molécules du récipient peuvent-elles migrer vers le liquide, par réaction ou par dissolution ? En ce qui concerne les bouteilles en plastique, et plus généralement les récipients alimentaires en plastique, et dans la mesure où ces récipients sont issus de la chimie du pétrole, des produits toxiques peuvent-ils migrer de la bouteille dans le liquide.

Ainsi une équipe de scientifiques américains de l'Université de Cincinnati (Ohio), dirigée par le professeur Scott Belcher, révèle dans une étude publiée fin janvier dans le Journal of Reproductive Toxicology que certaines bouteilles en plastique libèrent du Bisphénol A, un produit chimique toxique, et plus particulièrement lorsque le récipient est chauffé. Pas de panique pour autant, les bouteilles en plastique destinées à l'eau minérale ne sont généralement pas concernées. En revanche, les boîtes en plastique destinées à la conservation des aliments peuvent l'être. Comment s'y retrouver ? C'est l'objectif de ce dossier. Il fait le point sur les principaux résultats d'études, vous explique comment reconnaître les différents types de récipients, et comment utiliser ceux qui peuvent présenter des risques pour votre santé.

...

on ne peut pas vivre en bonne santé…

dr sur une planète malade!

Il nous faut soigner le terrain. C’est le sujet de cette entrevue parue dans l’édition du mardi 14 avril 2009, à  PERPIGNAN, avec le docteur David Servan-Schreiber. Mais avant de lire ses commentaires je voudrais vous situez un peu concernant la situation au Canada.

  Notre pays  est une nation toxique selon le DR Rick Smith suite à l’étude réalisée par la Défense nationale, parue en juin 2006..

Les Canadiens vivent dans une «soupe chimique» dangereuse! Ottawa, par Gilles Toupin,

Nos enfants sont empoisonnés quotidiennement par une multitude de produits toxiques et nous vivons tous dans une «soupe chimique» qui met la santé des Canadiens en danger. Pourtant, les gouvernements ont fait preuve de la plus grande négligence à cet égard, conclut une étude réalisée par Défense environnementale, groupe voué à la protection de l'environnement et de la santé.

...

Ces OGM qui ne tiennent pas leurs promesses!

failure-to-yeild-136px Alors que Monsanto se lance dans des publicités qui suggèrent faussement qu’on a besoin des OGM pour nourrir le monde, l’Union of Concerned Scientists aux États-Unis rend public un rapport de 52 pages incluant une centaine de références d’articles scientifiques qui confirme qu’en 20 ans de promesse d’augmentation de rendement, les OGM n’ont pas tenu leur promesse. Ce rapport de la UCS - Failure to Yield - est la meilleure synthèse des recherches sur le sujet.    Il serait bon que les ministres de l’agriculture du G8 qui vont se rencontrer en Italie cette prochaine fin de semaine prenne en compte ce rapport et suivent les recommandations de Greenpeace au G8. (Greenpeace Canada)

promesse non tenue

Fabien Deglise
Édition du mercredi 15 avril 2009

Le rendement des cultures du maïs et du soya ne s’est pas amélioré, selon un groupe de chercheurs,
 Après 20 ans de recherche et près de 15 ans de commercialisation, les organismes génétiquement modifiés (OGM) peinent à améliorer le rendement des cultures de maïs et de soya, contrairement à ce qu’avancent les promoteurs de ces biotechnologies.

...

La vie périlleuses des scientifiques face aux OGM

pusztai Il y a 10 ans, le professeur Arpad Pusztai qui travaillait depuis 35 ans au Rowett Institute en Écosse rend public des études sur des rats nourris avec des pommes de terre OGM qui semblent indiquer des problèmes sérieux de santé pour les rats. La faute du professeur Pusztai est d’avoir voulu informer le public de ses recherches. Le professeur Pusztai perdit son emploi du jour au lendemain et son équipement fut confisqué par son institut. Dans une lettre pour marquer le 10e anniversaire de cette affaire, le scientifique nous rappelle qu’il n’existe toujours pas de preuve de l’innocuité des OGM. La réaction démesurée du lobby OGM contre ce scientifique démontre les tactiques d’intimidation auxquelles font face les scientifiques qui remette en question les mythes des OGM.

Déclaration du professeur Pusztai à l’occasion du 10e anniversaire du scandale entourant la sécurité des OGM( publiée sur le site de Greenpeace)


Dix ans ont passé depuis mes 150 secondes de « gloire » à la télévision, et j’ai pensé que mon devoir était de vous dire ce que j’en pense maintenant.  Que je m’adresse ici à vous est tout à fait approprié puisque vous avez rendu un fier service à la population en dévoilant avec force détails les manigances de l’industrie des OGM et de ses défenseurs.

...

OGM : des scientifiques américains s’insurgent…

contre l’obstruction des firmes semencières comme Monsento et  Syngenta qui sont les principaux fournisseurs de semences OGM.

champ de maiis Comme on peut le constater, plus le temps passe plus c’est pareil! Les scientifiques ont les mains liées. Espérons que de plus en plus de gens feront pression auprès de nos dirigeants pour faire changer les choses…après tout c’est de notre santé et de la santé de notre planète qu’il s’agit! Comme on peut lire dans l’article New York Times ci-dessous, aux États-Unis cela commence à changer avec cette déclaration des 26 scientifiques. Mais au Canada les scientifiques ont les mains liées et ils le seront encore pour longtemps. À moins que le gouvernement soit changé pour un qui soit plus transparent. Si on juge sur ce qui s’est déroulé dans ces domaines au Canada depuis la dernière décennie, rien n’est reluisant, il nous faudra donc tout un revirement de situations.

Voici un extrait que nous pouvions lire dans le journal Le Devoir ce matin:-Ottawa --“ La communauté scientifique du gouvernement fédéral commence à mesurer l'ampleur des compressions budgétaires dans son domaine. Et les nouvelles ne sont pas bonnes. Des chercheurs, des analystes et des scientifiques perdront leur emploi d'ici le mois de juin, en raison de coupures qui totalisent 162 millions de dollars sur trois ans.

Selon l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada, un syndicat qui représente 15 000 chercheurs œuvrant au sein du gouvernement, il y a un «déclin des capacités scientifiques du Canada» depuis quelques années et les compressions ne vont pas arranger les choses.

...

rouler sans pétrole

 

Il y a d’autres solutions que l’essence…ROULER SANS PÉTROLE: un livre à lire!

énergie
energie santé
Depuis le début du XXe siècle, les pétrolières et les fabricants d’automobile nous ont conditionnés à n’utiliser que des véhicules à essence avec moteur à combustion interne. Nous en sommes même venus à croire que seule cette filière pouvait être - efficace et rentable pour la planète. Même la plupart des tentatives pour briser ce monopole et diversifier les modes de propulsion semblent avoir été tuées dans l’œuf.
Mais, la pollution de plus en plus invivable, des changements climatiques inquiétants et la fin inéluctable du pétrole nous obligent à envisager d’urgence d’autres solutions d’abord collectives, puis individuelles.
energie santé
La recherche est lancée. Elle explose de partout, pas nécessairement chez les géants et les dominants actuels. Pour en retracer les tenants et les aboutissants et les transmettre au public, il ne fallait pas non plus compter sur eux. Voilà pourquoi le physicien vulgarisateur indépendant Pierre Langlois s’est mis à la tâche.

...