day : 10/02/2009 14 results

En 20 ans les parisiens ont perdu 40% de leurs spermatozoides, ailleurs dans le monde occidental c’est la même chose.

 

Bravo encore une fois aux Français pour leurs initiatives! Je crois que leurs députées devraient être pris en exemple ici au Canada et au Québec.

ENTRETIEN paru dans libération.fr

Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat à l'Ecologie, est à l'origine du colloque qui se tient ce mardi à Paris, sur les liens entre baisse de la fertilité humaine et environnement chimique.

Eliane PATRIARCA

Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat à l'écologie.

Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat à l'écologie. (Reuters)

De nombreuses études, européennes et américaines, ont fait apparaître une diminution de moitié du nombre de spermatozoïdes en 50 ans, tandis qu’augmentait le nombre de cancers des testicules et les malformations génitales chez les petits garçons.
Organisé ce mardi à Paris par la secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, un colloque sur le thème «Environnement chimique, reproduction et développement de l’enfant», doit permettre un partage d’expériences entre scientifiques européens. Ainsi que l’annonce, par le ministère de la Santé, de recommandations à destination des femmes enceintes. La secrétaire d’Etat à l’Ecologie explique les enjeux de ce colloque qui se poursuivra par la diffusion, mardi soir sur Arte, d’un documentaire captivant, «Mâles en péril».

...

Bravo pour cette belle initiative

 

Un logo sur les produits dangereux pour la reproduction

NOUVELOBS.COM

Réagissez à l'article

La ministre de la Santé Roselyne Bachelot veut faire apposer sur les produits dangereux pour la reproduction un logo indiquant qu'ils "ne sont pas recommandés aux femmes enceintes et aux jeunes enfants".

Roselyne Bachelot (Sipa)

Roselyne Bachelot

La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a indiqué mardi 25 novembre qu'elle allait faire étudier la possibilité d'apposer sur les produits dangereux pour la reproduction un logo indiquant qu'ils "ne sont pas recommandés aux femmes enceintes et aux jeunes enfants".

 

...

OGM: les Européens n’en veulent pas.

Croissance des OGM en Europe : l’industrie truque les chiffres !

 

Bruxelles, Montreuil, le 10 février 2009 - A la veille de la sortie annuelle du rapport sur les OGM, sponsorisé par l’industrie, un nouveau rapport des Amis de la Terre International révèle que les plantes modifiées génétiquement sont à l’échelle mondiale, un échec et que les statistiques qui montrent une croissance des OGM en Europe sont basées sur des chiffres manipulés. (1)

Le dernier rapport « A qui profite les plantes GM ? » (2) démonte les incohérences du lobby européen EuropaBio, dans ses calculs de la surface totale des surfaces cultivées en OGM. (3) Ce groupe de pression a gonflé les chiffres de 21 % en 2008 pour dissimuler une baisse réelle sur le terrain.

En utilisant ces chiffres trompeurs, les industriels essayent de donner l’impression que les plantes GM sont plus répandues que ce n’est réellement le cas. En réalité l’opposition des citoyens et leur constante pression sur les gouvernements pour maintenir des conditions de sécurité décentes, font que la surface plantée en OGM en Europe a diminué continuellement depuis 2005, avec une baisse totale de 35 %. (4)

 

...

un autre film que je vous recommande

Nos enfants nous accuseront


 

Chaque année en Europe 100 000 enfants meurent de maladies causées par l'environnement

Nos enfants nous accuseront, un film de Jean-Paul Jaud


Chaque année en Europe 100 000 enfants meurent de maladies causées par l'environnement. 70% des cancers sont liés à l'environnement dont 30% à la pollution et 40% à l'alimentation. Chaque année en France, on constate une augmentation de 1,1% des cancers chez les enfants. En France, l'incidence du cancer a augmenté de 93% en 25 ans chez l'homme. Dans un petit village français au pied des Cévennes, le maire a décidé de faire face et de réagir en faisant passer la cantine scolaire en Bio. Ici comme ailleurs la population est confrontée aux angoisses contre la pollution agro chimique. Ici commence un combat contre une logique qui pourrait devenir irréversible, un combat pour que demain nos enfants ne nous accusent pas.

...

insectes résistants à un OGM censé les éliminer

Insectes résistants à un OGM censé les éliminer

Helicoverpa cottonOn s'en doutait… Les insectes qui sont les cibles des OGM pesticides (comme le maïs et le coton) commencent à développer une résistance au pesticides de la plante OGM.

Une étude publiée dans Nature Biotechnology confirme que c'est le cas pour l'helicoverpa zea, un insecte nuisible du coton. La stratégie de mettre en place de refuges ne fait que retarder l'adaption-résistance des insectes aux OGM. De plus, la stratégie de refuge n'est réalisable que dans les grandes exploitations pas dans les petites et les très petites notamment dans les pays du sud ou on peut s'attendre à une résistance plus rapide des insectes. Encore pire, bon nombre d'agriculteurs du sud qui utilisent le coton OGM utilisent aussi les pesticides chimiques pour éviter de prendre le risques d'une infestation qui serait catastrophique pour ces petits agriculteurs

...

le documentaire québécois; Homo Toxicus

 

Tout commence par une prise de sang qui relève plus de 100 polluants chimiques dans ses veines. Suivie par la caméra, Céline  part demander à des scientifiques à quoi correspondent ces noms imprononçables, et à quels risques elle s’expose en les hébergeant dans son corps. Ce documentaire de 90 minutes résume bien la problématique actuelle.  Je vous le recommande fortement, ce film raconte notre prise en otage par les substances chimiques et fait le point ou nous en sommes rendus maintenant...

L’objet de ce post n’est bien sûr pas de vous raconter le film. Mais je ne décrirai que la première séquence, particulièrement frappante. Choquante, même. Carole Poliquin embarque pour le Nunavik, la Grand Nord canadien. On le sait depuis la fin des années 1980 et les travaux du chercheur Eric Dewailly [1] : la pollution chimique touche les populations arctiques plus que nous autres. Le DDT, les PCB, dioxines et autres polluants persistants (ou produits organiques persistant – POP, interdits par la convention de Stockholm) sont portés jusqu’à eux par les courants atmosphériques. Grands pêcheurs et chasseurs, les habitants du grand Nord se contaminent davantage en mangeant la viande des baleines, phoques, narvals, morses, ours. Animaux dont les graisses accumulent justement les POP [2].

...

alerte aux biberons et au bisphénol A

Biberons en plastique Des médecins, chimistes, cancérologues ou directeurs d'établissements de santé ont lancé un cri d'alarme à propos des biberons pour bébés . André Cicolella, chimiste toxicologue, a pointé particulièrement les parabens, qui ont un effet de perturbation endocrinienne affectant le développement, la croissance, la reproduction, et le bisphénol A, interdit récemment dans la fabrication des biberons au Canada.

Le Canada est devenu, le vendredi 17 octobre 2008, le premier pays dans le monde à interdire ce type de biberons. Faisant valoir « les incertitudes soulevées par de récentes études scientifiques sur les effets potentiels de cette substance chimique à faible concentration », le ministère canadien de la santé a justifié sa décision et a de ce fait par le biais de Santé Canada, l’office public de santé du Canada, classé le Bisphénol A au rang de substance dangereuse (le 18 avril 2008).

...

La grande invasion, le livre à lire

 
 
La grande invasion. par  Stéphane Horel,

Journaliste indépendante, auteur de documentaires et de livres.

"Il n'y a pas d'erreur à mon prénom. Je n'ai aucun conflit d'intérêt et aucun lien financier avec l'industrie, qu'elle soit chimique ou pharmaceutique (sujet de mon prochain travail)."

Elle enquête sur les produits qui intoxiquent notre vie quotidienne.

La grande invasion – le livre

La grande InvasionDans nos maisons, à notre insu, des milliers de substances chimiques partagent notre vie quotidienne, nichées dans la nourriture et l'eau, incrustées dans les détergents, les plastiques ou les tissus. Hommes, femmes, enfants et même ours polaires ont dans le sang des produits chimiques censés se trouver dans les tapis et grille-pains du monde moderne. Quels sont les risques pour la santé ?

Tandis que l'industrie défend ses marchés et ses secrets de fabrication, les scientifiques s'inquiètent de l'augmentation de l'asthme, de certains cancers, de troubles du développement, de la chute spectaculaire de la fertilité dans les pays développés. Pour eux, cette pollution invisible et continue empoisonne l'humanité en toute discrétion et touche en premier lieu les bébés. Souvent ignorée dans le débat environnemental, cette "Grande Invasion" soulève des questions qui dépassent largement le domaine de la médecine et de la science. Elle touche à l'organisation de nos systèmes économiques et politiques, et aux fondements de nos sociétés de profusion.

...

selon la FAO l’agriculture biologique peut nourrir toute la planète sans impact négatif sur l’environnement

fruits-1 

Analyse du Rapport FAO par Jean-Paul GUYOMARC'H

Selon la FAO, non seulement l'Agriculture Biologique peut-elle nourrir la planète entière mais en plus sans impact sur l'environnement et en limitant considérablement la problématique du réchauffement climatique.

Comment les différents gouvernements vont-ils réagir face à une telle assertion ?

De deux choses l'une :

...

Mâles en Péril! Un documentaire à voir

 

Diminution spectaculaire de la qualité et du nombre de spermatozoïdes (- 50 % en cinquante ans), explosion des cancers du testicule (multipliés par quatre en soixante ans), augmentation des malformations génitales du petit garçon à la naissance (non-descente des testicules, pénis de petite taille)... : notre capacité à nous reproduire serait-elle menacée ? Et pourquoi ? À partir de résultats scientifiques éloquents et d’entretiens avec des chercheurs, le film "Les Mâles en péril" enquête sur cette tendance potentiellement aussi inquiétante que le réchauffement planétaire.

Mâles en péril : une enquête exceptionnelle (Prix Europa 2008) sur les composants chimiques qui menacent notre santé

« Les problèmes de l’appareil reproducteur masculin sont aujourd’hui potentiellement aussi graves que le réchauffement climatique. » Niels SKAKKEBAEK directeur de recherches, Hôpital universitaire de Copenhague, Danemark.

...