10 bonnes raisons d’éviter de manger du porc

pigs

1: Pour une meilleure santé

Les experts en santé recommandent de diminuer notre consommation de viandes rouges telles le porc, le bœuf, le veau, d’éviter les charcuteries comme le jambon, le bacon et les saucissons  et de consommer davantage de substituts de viande comme les légumineuses, les noix, les graines. Une alimentation végétarienne bien équilibrée est ce qui nous apporte une bonne santé car celle-ci nous protège contre plusieurs maladies  les plus répandues dans nos sociétés qui sont responsables d’une incidence élevée de mortalité précoce dont les maladies cardiaques et les cancers. Les études scientifiques nous démontrent que les végétariens ont une probabilité de moins de 50% de développer des maladies cardiaques  et les mangeurs de viande sont neuf fois plus obèses.

L’Association Américaine de Diététique affirme que les végétariens ont une incidence moins élevée de mortalité par maladies cardiaques, un taux moins élevé de cholestérol, une pression sanguine moins élevée  et moins d’hypertension de diabète de type2, moins de cancer du colon et de la prostate et qu’ils souffrent moins d’obésité.

Voici quelques citations parmi tant d’autres: sur la  réduction des risques de maladies cardiaques et de cancers.

“Les végétariens ont la meilleure diète. De tous les groupes ils ont l’incidence la moins élevée de maladies cardiaques et ils ont seulement 40% des incidences de cancer.”       

                             William Castelli. M.D. Director Framingham Heart Study

L’athlétisme

“Une diète végétarienne bien équilibrée apporte de nombreux avantages par rapport à une alimentation carnée, c’est une des raisons pour lesquelles plusieurs athlètes olympiques et professionnels sont végétariens. Une bonne alimentation végétarienne vous donnera de la force, de la stamina pour dépasser les mangeurs de viande qui resteront en en arrière.” Neal Barnard. M.D.

Des enfants en santé

“Les enfants qui sont  nourris avec une alimentation végétarienne plutôt que carnée ont des avantages énormes concernant leur santé. Ils seront moins enclins de développer des problèmes d’obésité, du diabète, de la haute pression et des cancers”                Benjamin Spock ,M.D.

“Les études démontrent que les enfants végétariens sont plus grands et qu’ils ont un quotient intellectuel plus élevé que leurs camarades de classe.”                           Charles Attwood, M.D

Des personnes âgées en meilleure santé

“Selon plusieurs études, les personnes âgées qui changent leur alimentation carnée vers une alimentation végétarienne peuvent prévenir et même renverser certains problèmes de santé chroniques ”         John Robbins dans son livre Food Revolution

2-Les porcs ont des sentiments

97% des porcs sont maintenant élevés dans des fermes industrielles, où ils ne verront jamais le soleil, ne respireront jamais l’air pur sauf le jour où ils seront amener à l’abattoir. Entassés dans des cages ne pouvant rien faire, ne pouvant se déplacer librement, il sont tenus en vie avec une alimentation remplie de médicaments qui les rend souvent infirmes ou impotents.pigs in factury farm

Voyez par vous-mêmes: Mais! Attention! les scènes révèlent toute la violence à laquelle les porcs ont à faire face dans leur vie de porc de méga-porcherie. Il n’y a rien de drôle! C’est la triste réalité pour fournir le bacon et le jambon que vous retrouvez à votre épicerie….

3- Les porcs sont plus intelligents que les chiens.

La plupart des gens connaissent très peu de ces animaux fascinants.  En fait les porcs sont des animaux curieux et ils ont une intelligence perspicace comparable à un enfant de trois ans. Ils ont plus débrouillards  que les chiens et ils ont une attitude aussi amicale, loyale et affectueuse que les chiens. Quand ils sont dans leur environnement naturel et non pas dans les fermes industrielles, ils sont enjoués  et ils ont une attitude très sociale, où ils créent des liens entre eux, se reposent au soleil et se rafraichissent en prenant des bains de boue.

J’ai lu dans le livre de John Robbins The Food Revolution  plusieurs témoignages qu’il a fait après avoir visités des éleveurs de  porcs. Il raconte des anecdotes relatifs à  leur intelligence et à leur ressenti. Des enfants de ces éleveurs ont vraiment adopté des porcelets et les ont élevés comme des chiots.

Saviez-vous que les scientifiques qui ont étudié les porcs disent qu’ils sont les animaux les plus intelligents après les primates et qu’ils dépassent même certaines espèces de primates dans certains secteurs? Vous serez surpris d’apprendre que ces animaux rêvent, qu’ils reconnaissent leur nom, qu’ils peuvent jouer à des jeux vidéos et que leur façon de vivre socialement a été observée seulement chez les primates.

4-Les porc préfèrent la boue à la  cruauté

Les porcs sont des animaux très propres. Quand on leur donne suffisamment d’espace pour vivre ils font attention à ne pas souiller l’endroit où ils mangent et où ils dorment. Oubliez donc, l’ancien dicton “Suer comme un cochon” car ils ne transpirent même pas. Ils aiment se rafraichir dans la boue ou l’eau, mais dans les fermes industrielles ils ont forcés de vivre dans leur excréments, leur vomis et même parmi les cadavres de leurs semblables. Les conditions de ces fermes sont telles qu’à n’importe quel moment plus du quart des porcs souffrent de la gale. Pensez les pires scénarios et imaginez avoir à vivre avec pour le reste de votre vie.pigs mothers

Une femelle passe toute sa vie d’adulte confinée un cageot de métal. Elle ne connaîtra jamais la chaleur d’un nid, ni le museau du père de sa progéniture lui témoignant son affection, elle sera confinée pour toujours à passer sa vie entourée de larges barreaux de métal très froids, vivant sur des planchers humides. Quand elle atteindra l’âge de procréer, elle sera inséminée artificiellement et emprisonnée dans un cageot de gestation pour la durée complète de sa grossesse; une cage de deux pieds de largeur, trop étroite pour pouvoir se retourner ou s’allonger confortablement.                       (Marc Kaufman, “In Pig Farming, Growing Concern,”)

Après la naissance des cochonnets, elle sera transportée dans un autre cageot encore plus étroit avec seulement un espace supplémentaire ou ses petits pourront se nourrir. Il arrive qu’on lui attache les jambes de sorte qu’elle ne puisse pas se reposer quelques moments.  Elle peut développer des plaies de lit, faute de pouvoir bouger. Cette pratique est tellement barbare qu’elle a été bannie de l’état de la Floride du Royaume-Uni et de la Suède, l’Union Européenne bannira cette façon de faire en 2013.                             (The Humane Society of the United States, “Maryland: Support Minimum Crate Size for Pregnant Pigs,” et The European Union, “Animal Health and Welfare: Pigs,”)

5-Une vie d’enfer

Les fermes industrielles sont de vrais enfers pour les porcs et leurs bébés. Les femelles passent leur vie dans ces cageots ou elles sont inséminées à répétition jusqu’au moment ou on les amènent à l’abattoir. Les cochonnets sont retirés de leur mère alors qu’ils ne sont âgés que de quelques semaines on leur coupe alors la queue, on leur arrache les dents et les mâles sont castrés et toutes ces actions se font sans analgésique. Dans les petites fermes familiales, on les laisse avec leur mère pendant plusieurs mois.

Le fait d’être inséminées à répétition avec le cycle d’emprisonnement qui continue jusqu’à leur mort a des conséquences cruelles sur ces animaux intelligents. Ce confinement intensif leur causent un stress débilitant et de graves ennuis ; avec rien à faire d’autre que de regarder les barreaux qui leur font  face, elles souffrent alors souvent de démence…C’est fréquent qu’elles se mettent à gruger de façon névrotique  les barreaux de leurs cages ou leurs bouteille d’eau. Après trois ou quatre années de ce régime alors que leur corps est épuisé on les amène à l’abattoir.

6-Leurs excréments polluent l’air et l’eau

Une ferme industrielle avec 5,000 animaux produit autant de matières fécales qu’une ville de  50,000 habitants…En 1995, 25 millions de gallons d’urine et de fèces se retrouvèrent dans une rivière de Caroline du Nord tuant à coup sur immédiatement plus de 14 millions de poissons. Afin de pouvoir se ranger dans les limites exigées concernant la pollution de l’eau, ces fermes industrielles ont comme pratique de prendre des millions de kilogrammes de ces urines et fèces qu’ils entreposent et transforment ensuite en liquides qu’ils vaporisent dans l’air. Ce mélange est ensuite transporté par le vent et il est respiré par les populations qui vivent près de ces fermes.

La production porcine est responsable de pollution des eaux souterraines. Au Québec par exemple, certaines régions sont en surproduction de fumiers, dans ces régions le développement de l’élevage de porcs s’est fait intensivement en contribuant grandement à la détérioration d’écosystèmes et à la pollution des nappes phréatiques. La première répercussion de l’industrie porcine est liée à la quantité énorme de déjections animales qu’il faut gérer à la suite de l’élevage de quelques 7 millions de porcs chaque année au Québec. La production de porcs pour l’exportation est lucrative pour la province mais elle laisse aux québécois et aux générations futures une panoplie de déchets et des problèmes environnementaux et sociaux à gérer.

Le Québec est plus que qu’autosuffisant, 50% de la production est consommée au Québec et  toute production additionnelle s’en va à l’exportation, il n’y a pas de quoi être fier. Nous devrions privilégier la santé environnementale du Québec plutôt que la récolte de bénéfices financiers par une industrie qui ruine l’environnement et la santé des gens. Nos gouvernement auront à réagir en privilégiant des actions dans le sens de la prévention et non de la pollution et voir à long terme et non des revenus qui rapportent à court terme.voir le lien : comment les fermes industrielles affectent notre santé ainsi que celui-ci: H1N1 et porcs industriels

Les fermes d’élevage causent un stress énorme à notre réserve d’eau potable, par exemple, près de la moitié de l’eau utilisée est dépensée pour l’élevage du bétail: l’eau pour arroser les céréales qui leur servira de nourriture, l’eau pour abreuver des milliards d’animaux chaque année, l’eau pour nettoyer les fermes, les camions et les abattoirs. Une alimentation végétarienne nécessite 300 gallons d’eau par jour tandis qu’une alimentation carnée requiert plus de 4,000gallons pur la même journée.

7-Les bactéries, pesticides,  antibiotiques et des OGM contenus dans votre bacon ou votre jambon.

Les viandes issues des fermes industrielles que nous retrouvons dans nos super marchés sont remplies de toxines, hormones, dioxines, antibiotiques et de bactéries causant également des problèmes de santé chez les humains. Chaque fois que vous consommez ces viandes , vous ingérez des aliments qui contiennent des substances cancérigènes et d’autres contaminants qui s’accumulent dans votre corps au fil des années. Voir le lien manger vert c’est possible.

Les conditions épouvantables dans lesquelles ces animaux sont élevés sont tout à fait propices aux maladies, 70% des porcs ont la pneumonie durant leur vie. Pour les garder en vie dans des conditions non recommandables et pour les faire grossir rapidement ces industries nourrissent ces animaux avec des diètes qui sont composées d’antibiotiques pour guérir mais surtout pour prévenir les maladies. Ces overdoses d’antibiotiques ont mené au développement de super-bactéries ou des souches qui résistent aux antibiotiques. Le jambon, le bacon ou les saucisses que vous consommez peuvent rendre inefficaces les prochains antibiotiques que votre médecin vous prescrira.

Manger des produits animaux issus d’animaux contaminés par les bactéries peuvent causer des empoisonnements alimentaires  qui occasionnent des symptômes variant des crampes d’estomac et de diarrhées  à des défaillances de divers organes et même jusque la mort. Chaque année aux États-Unis il y a 75 millions de cas d’empoisonnements alimentaires  et environ 5,000 sont fatals,70% de ces empoisonnements sont produits par la viande. Au Canada nous avons connu les empoisonnement avec la listériose dernièrement et la compagnie Maple Leaf a dû retirer une très grande quantité de ses produits des épiceries après avoir fait une vingtaine de morts au pays.

8-Leurs transports sont barbares.

transport des porcs

Les porcs vivant dans la nature vivent une quinzaine d’années mais ceux qui sont élevés dans les méga-porcheries sont envoyés à l’abattoir dès l’âge de six mois. Pour faire avancer les porcs apeurés dans les camions pour se rendre à l’abattoir, les travailleurs les battent sur leur museaux qui sont excessivement sensibles et ils utilisent également des électrodes qu’ils leur introduisent dans le rectum. Entassés dans un camion, ils se débattent pour obtenir un peu d’air et sont habituellement à jeun tout le long du voyage qui peut avoir lieu sur des centaines de kilomètres. Ils souffrent de températures extrêmes et ils se retrouvent forcés d’inhaler des vapeurs d’ammoniac et de diesel. Selon les rapports de l’industrie porcine plus d’un million de porcs meurent chaque année des horreurs de leur transport. Carla Bennett, “The Joy and Sorrow of Pigs,” Animal Times, Fall 1996. Feedstuffs, “Research Looks at Transport Losses,”

9-On les tue sans aucun respect

Une méga-porcherie typique abat 1,100 porcs à l’heure. Il est impossible de leur donner un traitement adéquat sans souffrance avec cette quantité exorbitante d’animaux abattus. Les méthodes utilisées pour les assommer sont tellement inadéquates que les porcs se retrouvent régulièrement encore vivants dans les bassins d’eau bouillante qui ont pour but d’assouplir leur peau et de retirer leur poils. Le Département de l’Agriculture américain (USDA) a déjà relevé jusqu’à 14 violations dans un même abattoir, les inspecteurs ont trouvé des porcs qui criaient et qui continuaient à marcher après avoir été assommés jusqu’à quatre fois avec le fusil à cet effet.”31

Pigs’ throats are slit before they are dunked into the scalding-hot water of the hair-removal tanks.

Un rapport américain révèle que le stress et les traitements inhumains que ces animaux subissent dans les méga-porcheries et dans les abattoirs contribuent à changer la couleur et la texture de leur chair ce qui fait qu’un animal sur sept est difficile à vendre.

10-Ils sont nourris avec des OGM

Puisque tous les animaux sont nourris avec des céréales et que celles-ci ne sont pas identifiées nécessairement étant ou non transgénique dans certains pays, comme au Canada et aux Etats-Unis par exemple, nous pouvons être certains de retrouver des animaux nourris aux OGM car nous n’avons malheureusement pas d’étiquetage obligatoire face aux OGM. Certains pays comme la France on même des étiquettes pour identifier les animaux nourris sans OGM mais ici et chez les américains nous n’avons aucun identification concernant iles OGM et ils sont cultivés en grande partie pour nourrir les animaux. Pourtant de plus en plus d’études scientifiques révèlent qu’il y a des effets secondaires néfastes pour la santé concernant la consommation des OGM

voir le lien: pour plus de détails sur le sujet des OGM-un bon résumé des OGM

Lise Jacques

18 Replies to "10 bonnes raisons d’éviter de manger du porc"

  • Tweets that mention 10 bonnes raisons d’éviter de manger du porc | Infos Santé -- Topsy.com février 20, 2011 (2:05 am)

    […] This post was mentioned on Twitter by Nadra, jerome universnature. jerome universnature said: 10 bonnes raisons d’éviter de manger du porc | Infos Santé: http://bit.ly/giYDZV via @addthis […]

  • comment-avatar
    kaid février 20, 2011 (7:02 am)

    je suis vraiment désolée pour ce qu’ils leurs arrivent comme le monde et sauvage et barbares meme envers des animaux.!!!!!!!!!!!!!!!

  • comment-avatar
    Limpens Régine mai 3, 2011 (4:17 pm)

    Dans le passé, j’ai mangé de la viande comme tout le monde, sans faire la relation, par ignorance avec l’animal, et jamais je n’aurais imaginé que c’était au prix de tant de souffrance! maintenant, et depuis un certain temps déjà, je ne mange plus de viande et je m’en porte que mieux

  • comment-avatar
    Milady mai 5, 2011 (6:57 am)

    Tout comme Régine, j’ai mangé de la viande pendant des années avant de connaître ces atrocités. Aujourd’hui, je suis vegan, car n’oublions pas les conditions de vie horribles des vaches laitières et de leurs veaux, pour produire le lait (même pas bon pour notre santé en plus …).

  • comment-avatar
    noor mai 13, 2011 (12:59 pm)

    merci pour toutes ces informations

  • comment-avatar
    nana novembre 9, 2011 (6:20 am)

    très interressant

  • comment-avatar
    FONTENEY mars 25, 2012 (4:48 am)

    Je suis écoeurée face à autant de cruauté envers les animaux ! l’homme est devenu fou !

  • comment-avatar
    Joanie avril 8, 2012 (9:32 pm)

    Bientôt l’éducation des humains sur le respect des animaux… Mais seulement l’éducation des enfants, car les adultes… oufff mission pratiquement impossible tellement ils sont lobotomisés par la viande. J’entreprends avec CETFA cetfa.com des présentations dans les écoles du QUÉBEC dès septembre prochain!! Si vous connaissez des professeurs qui seraient intéressés à éduquer leur classe (peut importe le niveau) dans le cours d’éthique. Écrivez-moi svp! Je vais aller rencontrer la direction de l’école et proposer le projet. [email protected]

    Il y a un brin d’espoir au Québec !!!

  • comment-avatar
    Lucie avril 24, 2012 (6:30 am)

    Moi également je mangeais de la viande, mais quand j’ai vu tout cela et aussi toutes les maladies ainsi que toute cette pollution, j’ai cessez de consommer de la viande. Ma santé s’en porte mieux et je ne reviendrai pas en arrière. Merci a tous ceux qui prennent ce chemin pour les animaux mais aussi pour l’avenir de notre planète !

  • comment-avatar
    lolomi septembre 21, 2012 (4:34 pm)

    Trop triste et dommage ce quon les fait souffrir ces pauvres animaux .L’humain est redu cinglé!!!!

  • comment-avatar
    riou décembre 19, 2012 (3:56 am)

    Pitié pour ces bêtes massacrés par la bêtise humaine , moi je suis végétarienne depuis ma plus tendre enfance et je me porte aussi bien ;

  • comment-avatar
    Gato juin 13, 2014 (7:58 am)

    L’article commence super bien avec « viandes rouges telles le porc, le bœuf, le veau »..
    Or, une recherche rapide vous apprendra que le porc ET le veau sont en fait des viandes blanches !

    2 faux sur 3.. On sent la grosse spécialiste en nutrition qui s’est exprimée !

    Je comprend et respecte le choix des personnes végétariennes mais il ne s’agirait pas de justifier un choix qui relève majoritairement de l’éthique par des raisons pseudo-scientifiques de blogueuse qui n’y connait rien. Le porc est bien plus sain que le boeuf !

  • comment-avatar
    antoine babli juin 30, 2014 (2:58 pm)

    j aime bcp la viande d porc mais suis eceoure par la maltraitance k il subisse je vois k ce n est pas bon.Creyons un sos .

  • comment-avatar
    Sarah juillet 7, 2014 (6:17 am)

    LA PORC ET SES EFFETS NEFASTES SUR LA SANTE

    Il vous est seulement interdit la chair d’une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre que Dieu. Il n’y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, car Dieu est pardonneur et très miséricordieux. (Coran, 2 : 173)

    Consommer du porc est très nocif pour la santé à bien des égards. Cette source de maladies n’a toujours pas disparu malgré toutes les précautions d’hygiène qui sont prises. En tout premier lieu, quel que soit le degré de propreté des fermes et de l’environnement dans lesquels il est élevé, le porc est par nature un animal sale. Il joue bien souvent dans ses excréments et les consomme aussi. En raison de ces caractéristiques éthologiques et de son organisation biologique, le porc produit des taux d’anticorps plus élevés que tout autre animal. De plus, on a enregistré chez cet animal un taux d’hormones de croissances bien plus élevé que celui chez les autres animaux et chez l’homme. Naturellement, ces quantités abondantes en anticorps et en hormones de croissance se répartissent dans les muscles via la circulation sanguine. La viande de porc présente une teneur très élevée en cholestérol et en lipides. Il a été prouvé scientifiquement que les quantités significatives d’anticorps, d’hormones, de cholestérol et de lipides mesurées chez le porc représentent une sérieuse menace pour la santé humaine.

    Cette photographie montre des larves de
    “trichine”.

    L’existence d’un nombre d’individus obèses supérieur à la moyenne dans les populations de pays tels que les Etats-Unis et l’Allemagne, où une grande quantité de porc est consommée, est maintenant bien connue. Lorsque exposé à une quantité excessive d’hormones de croissance résultant d’une alimentation à base de porc, l’organisme humain prend du poids puis souffre d’une « déformation » physique.

    Une autre source de danger pour la santé de l’homme est la présence dans la viande de porc de larves de « trichine ». Ce phénomène est fréquent. Il faut savoir que lorsqu’elles pénètrent dans le corps humain, elles s’enkystent directement dans les muscles du coeur et peuvent représenter une menace fatale. Même si de nos jours il est techniquement possible d’identifier les porcs infectés par la trichine, cela n’était pas le cas il y a quelques siècles. Ce qui signifie que quiconque consommait du porc risquait d’être infecté par la trichine et d’être en danger de mort.

    Toutes ces raisons ne sont qu’une partie seulement de la sagesse de notre Seigneur relative à l’interdiction de toute consommation de viande de porc. De plus, ce commandement de notre Seigneur nous fournit une totale protection contre les effets néfastes du porc sous toutes conditions.

    Jusqu’au 20ème siècle, il était impossible à l’homme de connaître les dangers représentés par la consommation de viande de porc pour la santé humaine. Le fait que le Coran, révélé il y a 14 siècles de cela, mette en garde contre cette source de toxicité, démontrée uniquement à l’aide de l’équipement médical moderne et des tests biologiques, est l’un des miracles prouvant que le Coran est la révélation de Dieu, l’Omniscient. Toutes les mesures de précaution et les inspections effectuées dans les élevages de porc, n’ont en rien changé le fait que la viande issue de cet animal est physiologiquement incompatible avec l’organisme humain et qu’elle constitue toujours une alimentation nocive pour la santé humaine.

  • comment-avatar
    George août 26, 2014 (5:36 am)

    Désolé de ne lire ici que des extrêmes : soit c’est  » quelle horreur « , soit  » je n’en mangerai plus « .
    Il y a des fermes où les animaux sont bien traités et heureux. Quand ils sont abbatus c’est fait sans souffrance. Leur chair est savoureuse et pleine de bons nutriments.
    Et vous, lecteurs, vous en êtes où du don d’organes, pour sauver des vies ?…

  • comment-avatar
    Yannick août 22, 2016 (9:31 am)

    Je ne sais pas trop quoi penser ; article aproximatif, erreurs, focalisation sur le porc…. ôtons les végétariens convaincus, les musulmans et les juifs de la discussion et il restera qui?
    Je ne suis pas végétarien mais je ne mange pas de viande plus de 2 fois par semaine. Effectivement, je pense qu’il est malsaint de manger trop de viande, pour le corps et pour la planète terre. Mais pour avoir un véritable impact, c’est aux mangeurs de viande les plus assidûs qu’il faut faire passer le message car c’est à cause de la demande énorme (certes créee par l’industrie alimentaire) que les animaux d’élevage sont traités comme un vulgaire produit.
    Peut-être faudrait-il laisser à nos carnivores invétérés la douce joie d’abbatre et de découper chaque jour eux-mêmes l’animal qu’ils ont tant le besoin de manger, ça fera sûrement plus réfléchir qu’un plaidoyer pour la défense des droits des êtres porcins.

    • comment-avatar
      Pascal novembre 2, 2017 (1:50 pm)

      j aime mieux lire un message comme le votre, objectif et rélféchi…
      il faut arrêter de tout de suite tout mettre dans le même bateau de généraliser, de vouloir que tous soient végétarien ou végétalien…
      L’équilibre, la conscientisation et l ‘arret de l industrialisation inhumaine … ca ok….

      Étape par étape… équilibre et logique

  • comment-avatar
    Lucile septembre 21, 2017 (9:05 am)

    Suite à un cancer j’ai complètement révolutionné mon alimentant et celle de mes enfants (7 et 10 ans) : réduction drastique du sucre, des produits transformés, de la charcuterie et viande rouge mais… mes enfants adorent le jambon aussi de temps en temps je leur mets encore un sandwich dans leur boîte à lunch; j’achète du jambon sans nitrite . De plus un nutritionniste m’a dit d’essayer de remplacer les céréales des enfants le matin par des oeufs et… du jambon (pour les protéines)… qu’en pensez-vous? Lucile http://www.super-boitealunch.com

Leave a reply

Your email address will not be published.